Mouvement du Nid

TSP, un programme toujours apprécié

En 2018, la délégation des Hauts-de-France a proposé deux cycles de formation (à Arras et à Lille) Travail Social et Prostitution, un programme abordant sur quatre jours des aspects très variés du système prostitutionnel et les outils pour les professionnel•les de l’action sociale qui accueillent et accompagnent les personnes prostituées.

une action de la Délégation des Hauts-de-France

Au total, 42 stagiaires ont suivi la formation, ainsi qu’une dizaine de personnes qui n’ont participé que ponctuellement, afin de bénéficier d’une intervention spécifique. Des structures très variées étaient représentés : établissements scolaires du secondaire, services universitaires et de formation de magistrats, des structures de suivis des publics en grande précarité, associations. Autant d’acteurs et d’actrices concerné.e.s de près ou de loin par la problématique de la prostitution, soit pour le suivi des personnes, soit en matière de prévention.

La grande majorité des stagiaires a déjà accompagné des personnes prostituées, parfois des mineures. Certaines stagiaires ont fait part de leur difficulté à repérer cette problématique lors des entretiens.

Chaque journée était dédiée à une thématique, portée par des intervenant.e.s présents tout au long de la journée comme Judith Trinquart, médecin légiste et Christian Besnard, psychothérapeute, expert près la Cour d’appel de Rennes ; Bernard Lemettre, responsable de la délégation des Hauts-de-France ; Laurence Noëlle, survivante de la prostitution.

Nos stagiaires ont fait part à l’issue de la formation d’une grande satisfaction. Ils et elles estiment que leur connaissance du sujet s’est profondément accrue, tout comme leur capacité à l’aborder avec les personnes en entretien. Tous les sujets ont été passionnants [la formation] a fait évoluer mon regard sur certains points, confie un stagiaire.

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos