Mouvement du Nid

Paris-Normandie, 16 décembre 2013

Prostitution , l’ombre d’un doute

Extrait. La délégation du Mouvement du Nid de Seine-Maritime souligne le volet social de la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel et annonce le développement de ses actions de formation.

une action de la Délégation de la Seine-Maritime

Maintenant il y a beaucoup de filles roumaines avec lesquelles nous avons des difficultés à entrer en contact. En raison du barrage de la langue mais aussi parce qu’elles ne restent pas longtemps, souvent à peine trois mois témoigne Marie-Bernard Dauphin, coordinatrice du mouvement du Nid dans l’agglomération, en première ligne pour constater la réalité du flux des "arrivages".

Au sein de l’association de soutien et d’aide aux prostitués - dont les bénévoles vont à la rencontre chaque semaine - on jette un regard nuancé sur la prochaine loi.
Des études menées à l’étranger ont montré que la pénalisation faisait baisser la prostitution. Mais on a conscience aussi que ces femmes sont inquiètes de leur avenir. Beaucoup n’ont pas d’autres moyens de vivre constate la responsable, surtout attentive au volet social de la loi. Nous envisageons de rencontrer les assistantes sociales qui ne se sont pas préparées à accueillir ce genre de public.
Elles ne connaissent pas vraiment ce milieu, pourtant c’est vraiment important si l’on veut aider les prostituées à se reconvertir demain
insiste-t-elle.

Aller à la page de la délégation de Seine-Maritime.

Source : Paris-Normandie.

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos