Mouvement du Nid

Numéro 185 / juillet - septembre 2015

Enquête Prostcost : une estimation des coûts économiques et sociaux du système prostitutionnel

- Feuilleter ce numéro en ligne !

Au sommaire du numéro 185

Éditorial

Vers une révolution des politiques publiques

Cette proposition de loi, c’est l’occasion historique de mettre fin à 76 ans de répression infondée des personnes prostituées au titre du délit de racolage et d’engager pour la première fois la responsabilité pénale des « clients », dont la demande croissante nourrit la traite des êtres humains, spécialement des femmes, dans le monde entier.
(...)
Le texte doit maintenant repartir au plus vite devant la commission mixte paritaire, qui devra trancher les désaccords de fond entre les deux Chambres. Confiants, mais
conscients que chaque jour perdu l’est au détriment des victimes du système prostitutionnel, nous restons entièrement mobilisés !

Témoignage

Ariane : Pour supporter la violence de ce que j’ai à dire, je n’ai pas trouvé grand monde

L’héroïne, j’ai arrêté. J’étais devenue un vrai légume. Un jour, je faisais à manger à ma fille, elle m’a dit : maman, est-ce que tu vas mourir ? J’ai arrêté net. J’ai eu des problèmes de dos, une souffrance énorme et j’ai du me soigner à la morphine. Je ne pouvais pas ajouter le shit, donc j’ai arrêté aussi. Je fumais plusieurs paquets de clopes et je buvais énormément. J’étais violente. Si on me traitait de pute, j’étais prête à tuer. Aujourd’hui, je ne fume plus, je ne bois plus, je ne prends plus rien. L’alcool, je l’ai arrêté l’été dernier. J’avais besoin de regarder ma souffrance en face. Quand j’ai arrêté la drogue, j’ai senti une haine immense contre la terre entière et contre les hommes. Il fallait que je reste enfermée tellement j’avais envie de hurler.

Actu France

PPL adoptée : L’Assemblée persiste et signe !

Proxos du taekwondo : jusqu’à 7 ans ferme

Les proxénètes sont donc sous les verrous. On ne peut pas en dire autant des "clients" que la jeunesse des "prostituées" n’a de toute évidence pas arrêtés dans leur élan.

Actu Inter

Machine arrière en Italie : vers un retour à la réglementation ?

Depuis quelques mois, l’Italie examine un projet de loi sur la prostitution, dit Spilabotte. Le texte en discussion prévoit diverses mesures, telles que la constitution de zones dévolues à la prostitution, avec paiement de taxes par les personnes prostituées qui s’y établissent – celles qui s’y refuseraient s’exposant à des amendes. Des contrôles sanitaires seraient obligatoires. Selon les défenseurs du projet, cela permettrait un meilleur contrôle de la situation.

Rencontre

Me Emmanuel Daoud, avocat, et Bernard Lemettre, délégué départemental du Mouvement du Nid Nord-Pas-de-Calais-Picardie : Procès Carlton, pourquoi le Mouvement du Nid fait appel

Me Emmanuel Daoud :
Je suis convaincu que le procès a servi de caisse de résonnance pour faire avancer la cause des personnes prostituées. Le regard ne sera plus le même sur les clients, dont le comportement est désormais remis en cause.

M. Bernard Lemettre :
Je n’étais pas encore sorti du tribunal que Jade m’appelait : S’ils sont relaxés, m’a-t-elle dit, alors c’est nous qui sommes coupables !

Éclairage

Cybersexisme, harcèlement... des outils pour soutenir efficacement les victimes

Bien entendu, le cyberharcèlement rentre dans le prisme des stéréotypes
et discriminations de genre. Les filles sont 1,3 fois plus victimes de cyberviolence
que les garçons, et ne subissent pas le même type de violence. Les agressions
qui les concernent sont plus sexuées, plus basées sur le physique, tandis que les garçons sont davantage ostracisés et mis à l’écart.

Trois questions à Catherine Blaya, présidente de l’Observatoire international des violences à l’école

Les adolescentEs victimes de cyberviolence ont honte, il faut transmettre le message qu’ils/elles ne sont pas coupables ; c’est du sens commun mais pas si évident que cela !

Points sur les i

La solution introuvable

Organiser un « service sexuel » respectueux, propre et honnête ? Aucun pays à aucune époque n’a jamais réussi ce défi. Il est donc temps de prendre la question de la prostitution par l’autre bout. Cesser de vouloir l’aménager, tout faire pour la décourager.

Dossier Prostcost

L’étude Prostcost, que nous avons menée avec la société Psytel (qui avait précédemment établi le coût des violences conjugales en France), est une première. Elle renverse le mythe d’une prostitution productrice de richesse pour estimer son coût économique et social pour le pays. Nous sommes heureux de vous proposer, brochée dans ce numéro, la synthèse de l’étude.

Vous pouvez aussi la consulter en ligne, sur son site dédié, où vous trouvez également le détail des données mobilisées et les fiches de calcul.

Initiatives

Les actions du Mouvement du Nid - France et de ses délégations

Cultures

- Sophie Bouillon, Elles. Les prostituées et nous

- Eve Lamont, Le commerce du sexe

- Charlotte Bousquet, Stéphanie Rubini, Mots rumeurs, mots cutter

- Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg, adaptation de l’oeuvre d’Albertine Sarrazin, L’Astragale.

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos