Mouvement du Nid

Le Mans, les 8 et 9 juin 2013

Notre Assemblée générale, une formidable volonté de construire ensemble

Une Assemblée Générale est réussie quand chacun repart avec le sentiment que l’association se donne les moyens d’atteindre les objectifs communs. Pari tenu !
Le Mouvement du Nid a consolidé ses orientations et ouvert des pistes pour l’avenir, tout en valorisant sa grande richesse : la diversité de ses militantEs.

Le riche bilan de l’année – nouveaux outils de prévention, plate-forme internationale de « l’Appel de Bruxelles », etc. – permet d’aborder sereinement les projets : valoriser l’ancrage territorial dans toute la France, améliorer les pratiques de prévention et de formation des acteurs sociaux, parfaire les arguments en vue de la bataille législative à mener pour une loi globale d’abolition du système
prostitueur.

Les militantes du Mouvement du Nid ont des parcours variés, mais touTEs
partagent un projet de société unissant toutes les sensibilités, l’abolitionnisme.
Oeuvre de justice sociale, d’égalité et d’émancipation, il garantit qu’un être
humain n’est pas une marchandise soumise aux lois des marchés. Sortir de
la domination masculine, condamner les proxénètes et les mafias qui génèrent
d’énormes profits, et pénaliser le « client » prostitueur, sans lequel tout ceci n’existerait pas, sont des objectifs partagés. Les militantes du Mouvement du nid veulent de réelles alternatives à la prostitution et que les politiques fassent preuve de courage.

Dans cet esprit, l’association voit en l’émergence d’un réseau de « survivantes de la prostitution » un événement majeur. il était temps que s’expriment d’autres personnes que les activistes du lobby pro-"travail du sexe". Rosen, Laurence, Véronique, et d’autres encore, anciennes prostituées, témoignent pour dénoncer les violences de la prostitution et expliquent par quels mécanismes elles ont fait face et survécu. Entre elles et le Mouvement du Nid c’est une histoire de confiance et de réciprocité, et l’association est fière d’avoir accueilli dans le cadre de l’AG deux représentantes de leur réseau.

L’Assemblée générale a de plus donné un écho à l’action de la délégation sarthoise qui l’accueillait cette année. Un chaleureux évènement public, en présence de journalistes et d’élues, fut l’occasion le samedi soir d’échanges avec les Sarthois : un débat avec les officiels de la ville, une intervention particulièrement émouvante des « survivantes de la prostitution », une présentation de la campagne du préservatif Je ne suis pas client de la prostitution, un orgasme ça n’a pas de prix !, une fresque abolitionniste réalisée par de jeunes artistes (notre photo), un buffet et une visite guidée de la vieille ville du Mans étaient au menu.

- Une direction à parité !

Le conseil d’administration élu le 9 juin 2013 a renouvelé Jacques HHamon dans ses fonctions de président et conduit claire Quidet, déjà porte-parole, à la vice-présidence ; deux secrétaires généraux, Grégoire Théry (dont c’est le second mandat), et Christine Blec, responsable de la délégation du Haut-Rhin, ont été éluEs.

- Quelques chiffres pour mesurer l’action du Mouvement du Nid en 2012

Tout le monde ne le sait pas, des militantEs du Mouvement du Nid vont à la rencontre des personnes prostituées sur le terrain (+ de 4 000 rencontres sur l’année, pour 4 800 heures par an de bénévolat) ; d’autres les reçoivent et, en fonction de leurs demandes, proposent de l’aide, des activités culturelles ou de loisirs, des formations, ou les accompagnent dans leur démarches de sortie de la prostitution (6 125 visites dans les permanences, 780 personnes accompagnées, 5 800 démarches d’accompagnement, 7 840 heures de bénévolat par an).
Autre point fort de l’association, la prévention : à travers près de 600 interventions en milieu scolaire, 16 800 jeunes ont été sensibilisés (5 200 heures par an de bénévolat) ; et la formation des travailleurs sociaux, 2 790 professionnelLEs formés en 62 sessions de formation.

Notre rapport d’activité 2013 est en ligne sur notre site.

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos