Mouvement du Nid

15 janvier 2005

Les militants en formation : un échange prometteur

Région Est

Les militants des délégations du Mouvement du Nid de l’est de la France se sont retrouvés le 15 janvier 2005 pour une journée de formation sur leurs pratiques de rencontre et d’accueil des personnes prostituées.

une action de la Délégation du Haut-Rhin

une action de la Délégation du Doubs

une action de la Délégation des Vosges

une action de la Délégation de la Moselle

Plus de trente militantEs, venus de Belfort, Besançon, Épinal, Metz, Mulhouse et Strasbourg ont fait le déplacement. Les participants ont pu exposer leurs expériences individuelles et réfléchir aux enjeux qui se jouent lors de la rencontre avec les personnes prostituées, sur les lieux de prostitution ou dans les permanences d’accueil des différentes délégations.

Il s’agissait de faire le point sur les difficultés rencontrées à cette occasion, et souligner aussi les éléments qui facilitent le dialogue, tels que le respect avant tout, mais aussi la généreuse faculté de s’abstenir de juger...

Dans l’après-midi, le président du Mouvement du Nid est venu rappeler le message du fondateur André-Marie Talvas ; en particulier, la volonté du Mouvement de rencontrer les personnes prostituées les mains vides, sans cesse réaffirmée depuis 1937, et qui suscite encore aujourd’hui la même résonance profondément humaniste. L’étape de la rencontre avec la personne prostituée est toujours soumise à une exigence de respect et de dignité, et la formation aura exposé à ce propos des interventions enrichissantes et respectueuses des personnes, ainsi que l’a signalé l’un des militants.

Participants et organisateurs ont été unanimes à considérer que cette expérience devait être poursuivie. Sa dimension régionale a sans doute ajouté une portée supplémentaire aux réflexions et aux débats. Parmi les thèmes que les militants voudraient voir discuter, une question originale et importante : maîtriser le niveau non-verbal de la rencontre avec une personne prostituée, les gestes, les regards et les sourires souvent lourds d’une signification qu’on ne perçoit pas toujours clairement sur le coup...

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos