Mouvement du Nid

22 septembre 2016

Girls of paradise : quand la réalité s’impose aux "clients" de la prostitution

Découvrez les spots audio et la vidéo.

Aujourd’hui, des milliers de sites et petites annonces organisent une "offre" prostitutionnelle pléthorique, tandis que dans le silence et l’indifférence, les personnes prostituées sont exposées à des violences allant jusqu’à leur coûter la vie. Le Mouvement du Nid - France présente "Girls of Paradise", un dispositif iconoclaste qui s’attaque au confort des "clients" pour mieux toucher l’opinion publique.

En apparence, "Girls of Paradise" est un site comme tant d’autres, véritable catalogue de personnes destinées à la consommation sexuelle : jeunes femmes en lingerie, descriptifs de prestations sexuelles formatés…

Faux profils, tragédies bien réelles

Quelques heures après son lancement, "Girls of paradise" recevait déjà 3000 appels téléphoniques. Mais le site est en réalité un dispositif imaginé par l’agence McCann pour le Mouvement du Nid. Au bout du fil, ce n’est pas une personne prostituée qui répond mais une sympathisante de l’association, qui révèle au "client" l’histoire vraie qui se dissimule sous le profil convoité.

Je t’appelle par rapport à ton annonce sur le site, j’aimerai savoir quelles sont tes pratiques et tes tarifs… , demande l’un.
Tu cherches à joindre Inès, répond notre sympathisante, mais ce ne sera pas possible. Inès est morte. Elle a été jetée d’un pont par son proxénète.

Voici un échange typique entre un "client" et notre sympathisante ; tous les faits rapportés sont réels. Agressions, viols, meurtres et disparitions, tentatives de suicide, cette atroce litanie résonne dans toutes les permanences d’accueil du Mouvement du Nid. Nous l’avons partagée avec un interlocuteur qui choisit d’ordinaire d’ignorer ces drames - qui sont pourtant inséparables de sa consommation d’acte sexuels tarifés…

Dans le système prostitutionnel, et c’est d’autant plus facile en ligne, tout est fait pour garantir la tranquillité d’esprit des “clients”, constate Claire Quidet, porte-parole du Mouvement du Nid et l’une des répondantes ce soir-là. Pour conclure la transaction dont elle a désespérément besoin, la personne prostituée donne toutes les apparences du consentement. Dans ces sites en ligne ou dans les établissements de type boîte de nuit, bars montants… les proxénètes créent le décorum idéal pour que les hommes “consomment” sans être dérangés par la volonté des femmes et des raisons pour lesquels elles se trouvent dans cette situation…

Miser sur la prise de conscience collective

Cet énorme marché de la prostitution, qui fait la fortune des proxénètes et ne tient que par l’exploitation totale et brutale des personnes prostituées, a désormais pignon sur web, regrette Christine Blec, secrétaire générale du Mouvement du Nid. Nous faisons tout pour faire connaître la réalité de la prostitution, mais nos moyens sont mille fois inférieurs à ceux de l’industrie du sexe.

Il ne se passe pas une semaine sans que la presse ne relate l’agression, la mort parfois d’une personne prostituée et c’est aussitôt oublié. Nous voulons que chacun, chacune se révolte contre cette injustice et agisse à son tour pour faire connaitre ce constat simple : tout acte sexuel acheté repose sur l’exploitation d’une personne, et cela a un coût humain terrible.

Découvrir la campagne

- Les dialogues avec les "clients"
Ines, Lucy, Julia.

- La vidéo

- Le site : www.girlsofparadise.sex
Vous pouvez essayer le "live chat" automatisé, encore en activité.

Une campagne innovante et saluée d’un Clio Award

"Girls of Paradise", qui comprend trois spots audio et un case study, a été récompensée par le prestigieux Clio Award en septembre 2016, une consécration internationale.
La campagne a été réalisée gracieusement pour le Mouvement du Nid par l’agence McCANN Paris.

Directeurs de création  : Julien Chiapolini et Riccardo Fregoso
Directeur Artistique  : Christophe Rameaux
Concepteur Rédacteur  : Gilles Ollier
CEO McCANN Paris  : Bruno Tallent
Consultante Groupe  : Coline Déchelette
Digital Account Manager : Selim Boukhanef
Digital Project Manager : Grégoire Talbot
Planning Stratégique : Shadi Razavi
Achat d’art : Véronique Leblanc et Delphine Devaux
Productrice  : Isabelle Créchet
Post production  : Caroline de Génis
Développement du site  : MRM//McCANN, Vianney de Villier, Clément Hardouin et Pierre Yves Chassaigne
Chief Technology Officer  : Dragan Kontic
Managing director Medialab  : Agnieszka Kozbial
Editor Medialab  : Mickaël Vo y Phong et Nicolas Gras
Production Manager Medialab : Faustine Boussicaut
Producteur son : Capitaine Plouf

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos