Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /home/users3/m/mouvementdunid/www/mouvementdunid.org/ecrire/inc/utils.php on line 196
Deux ans de la loi du 13 avril : un essai à transformer ! - Mouvement du Nid

Mouvement du Nid

mars 2018

Deux ans de la loi du 13 avril : un essai à transformer !

Évaluation de la loi

À un mois des deux ans de la loi du 13 avril 2016 pour le renforcement de la lutte contre le système prostitutionnel et l’accompagnement des personnes prostituées, le Mouvement du Nid publie dans sa revue Prostitution et Société une évaluation de sa mise en oeuvre. Suivez tout au long de ce mois les éléments de cette évaluation sur le site de la revue et nos réseaux sociaux !

En avril, cela fera déjà 2 ans que la loi visant au
renforcement de la lutte contre le système
prostitutionnel a été votée ! Que s’est-il passé depuis ?
Comment cette loi, qui opérait une révolution de la
politique française en matière de prostitution, est-elle mise
en oeuvre ? Fondée sur 4 piliers (notre infographie), cette loi posait deux
principes fondamentaux.
Le premier, c’est le fait que, désormais, l’État se positionne aux côtés des personnes prostituées, les reconnaissant comme victimes d’un système. Étant victimes, elles ne doivent plus être pénalisées, mais des parcours de sortie peuvent leur être proposés. Comment ce dispositif se met-il en place, qu’en disent les personnes qui l’empruntent ?
Second principe fondamental posé par la loi du 13 avril 2016 : l’interdiction d’achat d’actes sexuels, via la pénalisation du « client », et la mise en place de stages de sensibilisation. Mesure très commentée et décriée pendant le débat sur la loi, quels sont ses effets ?
Les adversaires de la loi disent qu’elle serait responsable d’une augmentation des violences envers les personnes prostituées. Qu’en disent les intéressées, qu’en est-il vraiment ? L’objectif de ce dossier est de faire le point sur ce début d’application, les points positifs et les
difficultés rencontrées, et de faire des recommandations pour la poursuite de sa mise en oeuvre, tout en rappelant une évidence. S’il a fallu plus de 7 ans pour faire voter la loi, il est probable qu’il faudra plus de 7 ans pour que son application pleine et entière porte ses fruits. Il ne s’agit
donc pas d’un bilan, mais d’un point d’étape.

Nous publierons progressivement sur le site de Prostitution et Société les différents éléments de l’évaluation. Aujourd’hui, lisez notre interview de Christine Blec, Présidente du Mouvement du Nid :"La loi a de premiers effets positifs. Il faut aller plus loin !"

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos