Mouvement du Nid

18 et 19 avril 2014

Caen : deux rendez-vous pour découvrir la pièce de théâtre "Au bout de la nuit"

"Au bout de la nuit" est une pièce de théâtre adaptée de l’autobiographie de Nicole Castioni, survivante de la prostitution et aujourd’hui femme politique suisse. Les militantEs du Mouvement du Nid du Calvados vous invitent à entendre ce témoignage puissant, qui est aussi un moment de théâtre interprété avec brio, servi par une mise en scène intelligente.

une action de la Délégation du Calvados

Une séance tout public et une séance spéciale LycéenNEs, suivies de débats avec notre équipe, les 18 et 19 avril 2014 à la Maison de l’Étudiant à Caen.

Au bout de la nuit

C’est une histoire vraie. A 20 ans, la passion amoureuse
entraîne Nicole dans le double enfer de la drogue et de
la prostitution. Sa rage de vivre lui permet, au fil du
temps, de se reconstruire. Aujourd’hui, Nicole est juge
et députée au parlement de Genève. Humour, fantaisie,
pudeur et gravité font passer ce spectacle des larmes
au rire. Une suite d’émotions fortes vécues par une
femme ordinaire qui ressemble à des milliers d’autres
femmes "d’exception".

Dans la presse

Voix du Nord : « Un témoignage bouleversant… joué
avec délicatesse et pudeur. »

Ouest France : « Une mise en scène sobre et épurée soulignant la violence des mots et des sentiments. »

La Provence : « Tout est admirable dans ce spectacle. L’adaptatrice et comédienne, Annette Lowcay, dont la voix est d’une rare beauté et le jeu tout en retenue... Un spectacle
édifiant et bouleversant, tout en dignité. »

La Vie : « Une mise en scène ingénieuse et efficace, un sujet servi par un langage sans détour où l’autodérision vient alléger la gravité du propos. »

Dernières Nouvelles d’Alsace : « Une merveilleuse
leçon d’espoir. »

Voix du Nord : « Nicole Castioni magistralement incarnée par Annette Lowcay … Une histoire qui donne envie de se battre parce que l’humanité peut aussi engendrer du bien !... Un pied de nez à la fatalité. »

Nouvelle République de Tours : « Une émouvante leçon
d’humanité… une performance d’acteur. »

La Marseillaise : « “Au bout de la nuit” devrait
être vu tant pour son exquise vitalité que pour la tendresse superbe qui débouche sur un hymne à la vie, stupéfiant de justesse. »

Quelques extraits de la pièce

« Depuis le premier jour ... ils étaient tous de connivence. Depuis le premier jour, il s’agissait de m’amener là, sur le trottoir. Ils m’ont travaillée au cœur et au corps. Et moi, naïve, je n’ai pas deviné l’habituel parcours de la combattante : Le grand amour, la vie de rêve et puis la drogue, la soumission ... et au bout : le trottoir. »

« A huit ans, il fallait se laisser faire, et toujours ne pas crier, ne pas s’enfuir et ne rien dire à sa maman. La femme que je suis maintenant à 23 ans doit faire payer à la petite fille son silence. Vendre mon corps me vengera de l’avoir laissé prendre. »

« C’est tout le fonctionnement de la justice qui me passionne, tout ce qui touche à l’exploitation de l’être humain, et en particulier de la femme et de l’enfant. C’est pour cela que je suis députée, aujourd’hui. Je me suis lancée dans la politique par amour, pour en donner et en recevoir. Mon engagement politique, c’est ma revanche, ma déclaration de guerre et ma déclaration d’amour, aussi. »


Un spectacle de la Compagnie Tic Tac & Co

Auteur : Nicole Castioni
Mise en scène : Jérôme Bigo
Adaptation et interprétation : Annette Lowcay
Création musicale : Stéphane Butruille
Création lumières : Sylvain Liagre
Création costumes : Christine Pélissier
Réalisation décor : Descamps-Butruille
Peintre-décorateur : Fred Tourard
Prises de vue : Kevin D’Hondt
Graphisme : Patrice Delaby
Administration : Saliha Mammar

Réseaux sociauxFBTweet

Nos vidéos